Jurassic Karst

Objectif

Le dispositif “Jurassic Karst” (JK), mis en place depuis 2009, vise à caractériser l’évolution à long-terme des hydrosystèmes karstiques du massif du Jura.

Problématique

La faible capacité de filtration du karst rend la ressource en eau des hydrosystèmes associés très vulnérable. Le dispositif JK vise à étudier les liens entre le fonctionnement biogéochimique de la zone d’infiltration et la réponse hydrochimique des systèmes karstiques, en portant une attention particulière aux conséquences du réchauffement climatique et de l’évolution de l’utilisation des sols.

Le contexte topographique spécifique de l’arc jurassien permet l’étude de ces processus à altitude croissante le long d’un gradient climatique. La couverture végétale et la typologie des sols évoluent le long de ce gradient, en modulant ainsi le fonctionnement biogéochimique de la zone d’infiltration des hydrosystèmes karstiques.

Localisation et temporalité

Quatre sources karstiques sont suivies sur des sites d’altitude croissante :

  • Site de Fourbanne (vallée du Doubs, à proximité de Baume-les-Dames) : altitude 330 m
  • Site de Lods (haute vallée de la Loue) : altitude 380 m
  • Site de Fertans (plateau d’Amancey) : altitude 530 m
  • Source du Doubs (Mouthe) : altitude 950 m.

Localisation des stations

Des paramètres physico-chimiques sont suivis en continu sur tous les sites et complétés sur les sites de Fourbanne, Lods et Fertans par deux échantillonnages hebdomadaires par préleveur automatique.

Pour plus d’informations : https://dataosu.obs-besancon.fr/FR-18008901306731-2015-03-08-02_Jurassic-Karst.html

 

 

Jurassic Karst

Objective

The Jurassic Karst (JK) scheme in place since 2009 aims to characterise the long-term evolution of the limestone aquifer system of the Jura mountains.

Issues

The karst’s low filtering capacity makes the water resources of the associated aquifer systems very vulnerable. The JK scheme is designed to study relations between the biogeochemical functioning of the infiltration zone and the hydrochemical response of the karst systems, with special attention to the consequences of climatic warming and changes in land use.

The specific topographical context of the Jura Arc means these processes can be studied at increasing altitudes along a climatic gradient. The plant cover and soil types vary along this gradient, thereby modulating the biogeochemical functioning of the infiltration zone of the karst hydrosystems.

Where and When

Four karst springs are monitored at sites of increasing altitude:

  • Fourbanne (Doubs valley, near Baume-les-Dames): altitude 330 m
  • Lods (upper Loue valley): altitude 380 m
  • Fertans (Amancey plateau): altitude 530 m
  • Source of the Doubs (Mouthe): altitude 950 m.

Station location

A number of physico-chemical parameters are monitored continuously on all sites, and supplemented weekly by automatic sampling at Fourbanne, Lods and Fertans.

For more details: https://dataosu.obs-besancon.fr/FR-18008901306731-2015-03-08-02_Jurassic-Karst.html